On le pressentait mais on avait des doutes, maintenant c’est évident, la police Algérienne qui éxecute les odres du général gayd salah riposte aux manifestations et entrave le rassemblement des étudiants.

Il est clair que l’on s’achemine vers deux scénarios:

Ou bien l’émergence des années noirs et la “dpcilisation” du peuple par la peur et le sang

ou

la marée noire des étudiants qui defferlera sur le régime et mettra fin a la politique des soldats dans le pays.